Riadh Sidaoui : “La crise ukrainienne annonce le changement de l’ordre mondial”

Riadh Sidaoui

Le monde est entré dans un nouvel ordre mondial avec la crise ukrainienne, affirme le directeur du Centre arabe de recherche et d’analyse politique et sociale (Caraps) de Genève, Riadh Sidaoui, dans une déclaration à L’Economiste Maghrébin, aujourd’hui 25 février.

Le politologue Riadh Sidaoui affirme que suite à l’effondrement de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide, le monde a cédé au règne du pôle unique avec la domination des Etats-Unis sur le monde. Il rappelle, dans le même contexte, que la Russie a changé la donne avec son intervention en Syrie face à l’OTAN.

Riadh Sidaoui affirme que la Russie ne sera pas seule dans cette guerre car elle bénéficie de l’appui de la Chine, surtout que le président russe s’est rendu en Chine et a eu plusieurs entretiens téléphoniques avec son homologue chinois. « Ainsi, il est clair que la Chine appuie la Russie dans son droit de dominer l’Ukraine », étaye-t-il.

La situation en Ukraine est très compliquée. D’ailleurs, l’un des présidents de l’Union soviétique était ukrainien. « Le tableau actuel est celui d’une nouvelle guerre froide », lance-t-il.

Le point fort de la Russie consiste au fait de fournir 40% des besoins de l’Europe en énergie. De ce fait, l’Europe demeure en besoin urgent du gaz et pétrole russes, surtout que les besoins européens ne peuvent être comblés ni par l’Algérie ni par les pays du Golfe.

Selon lui, la Russie utilise l’arme de l’énergie contre l’Union européenne. Il affirme que les pays européens n’ont pas la même position par rapport à ce conflit, de peur de se trouver en pénurie de gaz. Dans ce sillage, il rappelle que la France est contre ce conflit.

Riadh Sidaoui indique que la Russie est le pays qui dispose le plus d’armes nucléaires. Pour lui, la Russie vise toute l’Ukraine et non pas uniquement deux zones. D’ailleurs, en 2014, l’Ukraine a vécu au rythme d’une révolution pour dissoudre un gouvernement pro-russe. «Une révolution qui a bénéficié de l’appui de l’Occident».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here