Conseil exécutif de l’UA: Jerandi souligne l’importance de diversifier les partenariats économiques de l’Afrique

jerandi

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger Othman Jerandi a souligné, mercredi, devant la 40ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine qui se tient les 2 et 3 février à Addis-Abeba, l’importance de diversifier les partenariats économiques et commerciaux de l’Afrique.

M. Jerandi a mis l’accent, dans son allocution, sur l’importance de parvenir à un développement durable. Un développement durable qui renforce le pouvoir d’achat du citoyen africain. Et assure son bien-être et son intégration économique au niveau local et international. C’est ce qu’indique un communiqué du département des Affaires étrangères.

Il a affirmé la conviction de la Tunisie que la solidarité entre les pays africains permet de surmonter tous les obstacles. Le ministre s’est félicité de la mise en place de la Zone de libre-échange continentale ZLECAF. Elle constitue, a-t-il dit, un levier pour l’économie africaine et un mécanisme efficace dans la réalisation de l’Agenda 2063.

Ticad 08

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a réitéré les remerciements et la reconnaissance de la Tunisie aux pays africains pour lui accordé l’honneur d’abriter la 8ème édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) prévue les 27 et 28 août prochain. Il a, à cet égard, informé le Conseil exécutif de l’UA des préparatifs en cours. Et ce, en vue d’assurer le succès de ce Sommet.

Les grandes lignes de l’approche tunisienne

S’agissant de la candidature de la Tunisie à l’adhésion au Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour la période 2022-2024, le ministre des Affaires étrangères a présenté les grandes lignes de l’approche tunisienne. Et il a demandé aux pays africains d’appuyer la candidature de la Tunisie compte tenu de l’importance qu’elle accorde aux questions de paix et de sécurité en Afrique. Et ce  en tant que fondements essentiels de la stabilité et du développement global du continent. En effet, il a, dans ce sens, fait remarquer que cette mission est le prolongement de l’action de la Tunisie. Et ce, en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU au cours des deux dernières années.

De la nécessité de renforcer la solidarité

En effet, M. Jerandi a appelé les pays africains à renforcer la solidarité face aux répercussions de la pandémie. En marge de la Session ordinaire, le ministre des Affaires étrangères s’est entretenu avec ses homologues. Il s’agit de ses homologues de la Namibie, la Tanzanie, l’Ouganda, l’Afrique du Sud, la Zambie, le Cameroun, Djibouti, le Niger, la Mauritanie, les Comores, l’Algérie, le Zimbabwe, le Tchad et la Libye. Et ce, dans le cadre de la mobilisation pour le soutien de la candidature de la Tunisie au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

                                                                                                                     Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here