Lutte contre la corruption: 70e mondial, la Tunisie régresse d’un point dans le classement

corruption

Transparency International a publié mardi l’Indice de perception de la corruption (IPC) 2021. IPC montre que les niveaux de corruption restent au point mort dans le monde. 86 % des pays n’ayant que peu progressé, voire aucunement, au cours des dix dernières années.

Sur 180 pays et une échelle qui va de zéro (fortement corrompu) à 100 (faiblement corrompu), la Tunisie a occupé le 70e rang avec un même score de celui enregistré l’année dernière de 44.  Notons que la Tunisie est classée 6ème arabe dans l’Indice de perception de la corruption. Et ce après les Emirats arabes Unis, le Qatar, l’Arabie Saoudite, Oman et la Jordanie.

En effet, « les acquis de la démocratie émergente ont régressé. Le président élu Kaïs Saïed a renforcé son pouvoir. Et ce à travers le gel du parlement et la fermeture de l’Instance de lutte contre la corruption. Les lanceurs d’alerte sont aujourd’hui privés de protection », souligne Transparency International.

Les pays les mieux classés sont le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande, également en tête de liste dans l’Indice de démocratie pour ce qui concerne les libertés civiles. Notons que la Somalie, la Syrie et le Soudan du Sud restent au bas de l’échelle de l’IPC.

Dans son rapport, Transparency International a aussi appelé les gouvernements à respecter leurs engagements en matière de lutte contre la corruption et de respect des droits de l’homme. Elle a appelé les peuples du monde entier à s’unir pour exiger un changement.

Depuis sa création en 1995, l’Indice de perception de la corruption est devenu le principal indicateur de la corruption dans le secteur public au niveau mondial.

Il classe les pays et territoires dans le monde en fonction de la perception de la corruption dans le secteur public, à l’aide de données provenant de 13 sources externes, dont la Banque mondiale, le Forum économique mondial, des entreprises privées de conseil et de gestion des risques, des groupes de réflexion et d’autres.

Les scores reflètent les points de vue d’expert(e)s, et d’hommes et femmes d’affaires.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here