Samir Dilou: le ministère de la Justice n’a pas de preuves contre Bhiri

Samir Dilou

Samir Dilou, avocat et membre du comité de défense de Nourredine Bhiri, indique, aujourd’hui, que le ministère de la Justice accuse délibérément Noureddine Bhiri. « L’enquête à son encontre est ouverte sans détenir de preuves », avance-t-il.

Dans une conférence de presse, Samir Dilou souligne la présence de pressions exercées sur le pouvoir judiciaire dans cette affaire. « Il est clair que la détention de M. Bhiri se déroulait jusqu’à ce qu’on trouve une preuve d’accusation », déclare-t-il.

Pour lui, « les autorités enlevèrent Bhiri. Et elles le placèrent dans un endroit inconnu, pour lui préparer un coup monté ».

En outre, Samir Dilou appelle le ministère de la Justice à révéler les informations qu’il détient contre M. Bhiri.

Pour sa part, l’épouse de Bhiri, Saida Akremi, affirme que « depuis le 25 juillet, tous les discours du président de la République visent son mari ».

D’ailleurs, pas moins de « 25 plaintes existent contre des pages facebook qui ciblaient M. Bhiri », annonce-t-elle encore.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here