Abir Moussi accuse Taoufik Charefeddine de ne pas sécuriser ses déplacements

Abir Moussi

La présidente du PDL Abir Moussi est revenue sur la lutte contre le terrorisme qui demeure, selon ses dires, presque inexistante. Et ce, lors d’une vidéo de 49 minutes, sur sa page Fb.

Abir Moussi estime que l’Etat est en train de dissimuler la présence des organisations terroristes. A titre d’exemple, elle cite le siège de Qaradhaoui à Montplaisir, le hizb Ettahrir, ainsi que l’école coranique de Regueb qui opèrent à ce jour. 

De ce fait, la présidente du PDL estime que l’Etat a échoué à lutter efficacement contre le terrorisme. Et ce, en présentant des arguments. En outre, elle souligne qu’il n’y a aucune volonté politique de mettre fin aux agissements de ces organisations terroristes.
Elle estime que le rôle de la commission nationale de lutte contre le terrorisme est d’intervenir et de prendre des décisions. Tout comme elle n’a pas besoin d’attendre des décisions judiciaires ou quoi que ce soit, poursuit-elle.

Aujourd’hui, la présidente du PDL tient pour responsable le président de la République et le ministre de l’Intérieur de ne pas sécuriser sa propre protection lors de son déplacement entre Béjà et Sfax. Elle conclut: “Les Khwenjiyas sont capables de tout pour arriver à leurs fins. Et entre temps l’Etat reste silencieux”. 

Il faut rappeler également que la lutte contre le terrorisme est une affaire de stratégie globale et d’anticipation. Et pour y parvenir, il faut mener la guerre contre ce fléau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here