La consultation électronique est ambiguë, selon Afek Tounes

Afek Tounes L'Economiste Maghrébin

Il faut dire que la consultation électronique suggérée par le président de la République Kaïs Saïed laisse les partis politiques perplexes. A l’instar de Afek Tounes.

En marge d’une conférence de presse sur la loi de finances 2022, Fadhel Abdelkefi, président du parti Afek Tounes, a souligné que la consultation en ligne est ambiguë, car il n’y a aucune information concernant son origine, son coût. Et s’est demandé si elle respectait et protégeait les données personnelles des citoyens.

Et de poursuivre : ” De plus, l’ambiguïté de cette consultation réside dans le fait qu’elle inclura une partie des Tunisiens et non les 12 millions de Tunisiens que nous sommes”. 

Pour sa part, Mohamed Louzir, ancien président du parti Afek Tounes, a indiqué : “Notre pays est capable d’aller vers le numérique et on doit le pousser à y aller. Sauf qu’une consultation pareille qui se fait dans ce sens risque de ne pas inclure une partie de la population, ce n’est pas une bonne chose, à mon avis”.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here