Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres

Le président de la République Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres. Il met l’accent sur la continuité du travail des institutions de l’Etat. Et ce, dans tous les domaines, conformément aux mêmes principes établis.

En préambule, Kaïs Saïed rappelait qu’aucune personne ou organisation n’est au dessus des lois. Tout en soulignant la nécessité de tenir pour responsable tous ceux qui ont commis des crimes contre la Tunisie.

En outre, il tenait à préciser que les Tunisiens aspirent à la dignité. De même qu’ils rejettent toute tentative d’ingérence en provenance de l’étranger.

Plusieurs projets de décrets présidentiels en débat

Le Conseil des ministres approuve en effet, après délibération, les projets de décrets et arrêtés présidentiels suivants:

• Tout d’abord, le projet de décret portant approbation de l’accord de siège entre la République tunisienne et l’Autorité arabe d’accréditation, signé en Tunisie le 9 mars 2021.
• Puis le projet de décret présidentiel portant création d’un comité national pour organiser la huitième session du Symposium international de Tokyo. Il est relatif au développement de l’Afrique en Tunisie en 2022.
• Ensuite, le projet de décret présidentiel portant création d’un comité national pour organiser le dix-huitième Sommet de la Francophonie dans la ville de Djerba en 2022.
• Et encore, le Projet de décret présidentiel portant abrogation du décret gouvernemental n°1010 de 2019 du 4 novembre 2019. Lequel porte création d’une unité de gestion selon des objectifs. Et ce, pour la mise en œuvre du projet d’intensification de l’agriculture irriguée.

Des projets d’arrêté présidentiel

• De même que le projet d’arrêté présidentiel relatif à la modification de la validité d’une parcelle agricole et à la modification des limites des zones d’entretien dans les terres agricoles à Sfax.
• Mais aussi, le projet d’arrêté présidentiel portant révision de l’arrêté gouvernemental n°1066 de 2019 du 29 octobre 2019. Il a trait à la création du péage sur l’autoroute « A1 » Gabès.
• Enfin, un projet d’arrêté présidentiel portant création d’une cellule de gestion selon les objectifs au Ministère des Domaines et des Affaires Immobilières de l’Etat. Et ce, pour suivre le projet d’aménagement de la disposition du budget de l’Etat et en contrôler l’organisation et les modes de fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here