Le parquet ouvre une enquête sur les déclarations du chef de l’Etat

Parquet

Le ministère public près le Pôle judiciaire de lutte antiterroriste a décidé d’ouvrir une enquête. Et ce, à la suite des déclarations du président de la République Kaïs Saïed dans lesquelles il a indiqué qu’un appel téléphonique intercepté évoquait des projets d’assassinats de personnalités politiques et les dates de ces assassinats.

“L’affaire a été confiée au juge d’instruction du pôle judiciaire antiterroriste. L’investigation est en cours”. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du bureau d’information et de communication du Tribunal de première instance de Tunis.

Le président de la République a révélé, lors du conseil des ministres, que “les complots qui se trament en Tunisie sont arrivés au point de suggérer des assassinats politiques”. Et d’ajouter qu’un “appel interne intercepté évoque même le jour de l’assassinat”.

Pour rappel, le président Saïed s’est également adressé aux Tunisiens, les avertissant que  “des traîtres ont vendu leur conscience aux services de renseignement. Ils projettent aussi d’assassiner des responsables”.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here