Le gouvernement miserait sur le gel des salaires et des recrutements

masse salariale

D’après un document gouvernemental fuité, le gouvernement  s’attend à un impact financier de 1 881 millions de dinars pour des  mesures fiscales qu’il prévoit d’appliquer en 2022.

Ce montant se répartit comme suit :
– Augmentation des prix du tabac : 300 millions de dinars
– Impact des nouvelles dispositions fiscales : 781 millions de dinars
– Recettes non fiscales additionnelles : 300 millions de dinars
– Autre mesures : 500 millions de dinars.

Le gouvernement prévoit, également, d’autres mesures pour maîtriser la masse salariale :
– Gel du recrutement dans la fonction publique : 415 millions de dinars
– Gel des salaires : 1 060 millions de dinars
– Retraite anticipée : 84 millions de dinars.
– Départ volontaire à la retraite avec indemnité de départ  (50-57 ans) + départ volontaire avec indemnité de départ (cinq ans d’ancienneté) : 641 millions de dinars.

Les fonctionnaires âgés de 50 à 57 ans bénéficieront en cas de départ volontaire à la retraite de 24 salaires bruts, outre la pension de retraite avec effet immédiat.

Les fonctionnaires ayant une ancienneté de cinq ans bénéficieront en cas de départ volontaire à la retraite d’une indemnité de départ équivalant à 48 salaires bruts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here