Balance commerciale alimentaire: un déficit de 1952,4 MD à fin novembre 2021

déficit Balance commerciale alimentaire

La balance commerciale alimentaire fait état au cours des 11 premiers mois de l’année 2021 d’un déficit de 1952,4 MD. Et ce, contre un déficit de 678,8 MD durant la même période de l’année précédente. Enregistrant ainsi, un taux de couverture de 66,7% en 2021, contre 86,7% en 2020.

En termes de valeur, on recense une baisse des exportations alimentaires de 11,2%. Alors que les importations augmentent quant à elles de 15,4%. Selon l’ONAGRI, le déficit enregistré est essentiellement le résultat de l’accroissement du rythme des importations des céréales (+25,9%) d’une part; et la baisse des exportations de l’huile d’olive (-32,5%) d’autre part. On note aussi une nette amélioration du prix moyen de l’huile d’olive (8,34 DT/kg), avec une hausse de 42,5% par rapport à l’année précédente.

Les prix des produits céréaliers (blé, orge et maïs) sont en hausse de 22% à 53% par rapport à l’année dernière.

En outre, l’évolution des principaux produits exportés montre que les prix à l’exportation montre une hausse de 42,8% pour l’huile d’olive et de 20,9% pour les tomates par rapport à la même période de l’année précédente. Par contre ceux des dattes, des agrumes et des produits de la pêche baissent respectivement de 12,1%, 7,2% et de 2,5%.

Quant à l’évolution des principaux produits importés, elle révèle une baisse importante à fin novembre 2021 des importations de pomme de terre, des viandes et de sucre.

De leur côté, les prix à l’importation des céréales connaissent une hausse de: 22,5% pour le blé dur; 29,8% pour le blé tendre; 34,9% pour l’orge; et de 52,8% pour le maïs. Il en est de même pour le prix des huiles végétales (+41,6%), du lait et dérivés (+15,3%) et du sucre (+13,8%). Les prix des viandes et de la pomme de terre baissent respectivement de -37,8% et de -9,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here