Hafedh Zouari accuse l’administration tunisienne et interpelle Kaïs Saïed

hafedh zouari

L’administration tunisienne mobilise toutes ses ressources pour entraver les investisseurs tunisiens. Elle élabore des lois qui servent les intérêts des forces économiques étrangères. Il s’agit du contenu d’une lettre ouverte écrite par l’homme d’affaires Hafedh Zouari.

Tel est le cri de rage du député gelé et homme d’affaires Hafedh Zouari. Et ce, dans une lettre ouverte adressée au président de la République Kaïs Saïed et à la cheffe du gouvernement Najla Bouden. Dans cette lettre ouverte publiée sur le réseau social Facebook, l’homme d’affaires exprime « sa tristesse pour un pays qui sacrifie ses entreprises et l’avenir de ses enfants ».

Hafedh Zouari ne manque pas de faire part de son étonnement quant à la démarche adoptée par l’administration avec les investisseurs tunisiens. « Est-ce que le rôle de l’État consiste à encourager les initiatives économiques innovatrices et les investissements nationaux capables de dynamiser l’économie et de créer de l’emploi ? », s’interroge-t-il.

Et de se demander « si l’État honore son rôle de développement envers les investisseurs tunisiens ou bien il se contente d’assurer un rôle répressif contre toutes les initiatives et les investissements nationaux au profit de parties et d’investisseurs étrangers par le biais  de lois imposées par des forces étrangères ? ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here