Land’Or augmentera son capital à 14,6 millions de dinars

LAND’OR augmentation de capital

L’Assemblée Générale Extraordinaire de la société Land’Or SA décide d’augmenter le capital social de la société d’un montant de 3 408 007 dinars pour le porter de 11 226 376 dinars à 14 634 383 dinars. Et ce, dans le cadre du financement du programme de développement de la société et de la consolidation de sa situation financière.

L’augmentation de capital se fera par la création et l’émission de 3 408 007 nouvelles actions ordinaires d’une valeur nominale d’un dinar chacune.

Notons que les actions nouvelles sont émises au prix unitaire de neuf (9) dinars. Soit avec une prime d’émission de huit (8) dinars par action, à libérer intégralement de leur montant nominal et de la prime d’émission lors de la souscription.

Le prix d’émission a été déterminé sur la base d’un cours moyen pondéré de l’action LAND’OR (dividende détaché) constaté sur une période de trois mois ayant précédé le jour de la réunion du Conseil d’administration ayant fixé de manière définitive la forme et les caractéristiques de l’opération. Et ce, avec une décote de 5%.

En effet, les actionnaires d’actions anciennes pourront souscrire à titre irréductible 17 nouvelles actions pour 56 anciennes.

Les actionnaires pourront, en outre, souscrire à titre réductibles aux actions qui n’auraient pas été souscrites à titre irréductible. Et ce, proportionnellement au nombre de leurs droits de souscription et dans la limite de leurs demandes.

Notons que les versements, opérés à raison des souscriptions à titre réductible qui ne pourraient être servies, seront restitués aux ayants droit, sans intérêt, aussitôt après l’établissement du barème de répartition. Le droit préférentiel de souscription est négociable.

Les actionnaires peuvent aussi renoncer à titre individuel à l’exercice du droit préférentiel de souscription.

Si les souscriptions n’atteignent pas la totalité de l’augmentation de capital, le conseil d’administration pourra utiliser les facultés suivantes ou certaines d’entre elles :

  • Limiter le montant de l’augmentation de capital au montant souscrit à condition que celui-ci atteigne ¾ du montant de l’augmentation envisagée;
  • Redistribuer entre les actionnaires les actions non souscrites.
  • Offrir au public totalement ou partiellement les actions non souscrites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here