A Genève, six députés tunisiens crient à l’injustice !

députés

« Les graves violations commises contre les représentants du peuple ». Tel est le nom de la conférence de presse que tiendront demain, en live, six députés tunisiens. Lesquels appartiennent à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dont les travaux ont été gelés depuis le 25 juillet.

Ainsi, c’est l’Association des victimes de torture en Tunisie, basée à Genève, qui organise l’événement. D’ailleurs, ces députés ne ratent pas l’occasion de crier sur tous les toits à « l’injustice et au coup d’Etat constitutionnel ».

En effet, l’association organisatrice de l’événement dresse un tableau noir de la situation en Tunisie. Elle la qualifie de « digne d’un état dictatorial ». « Après le coup d’état anticonstitutionnel perpétré par le président tunisien Kaïs Saïed le 25.07.2021, des parlementaires tunisiens contraints à l’exil dénoncent, depuis Genève, la répression sans précédente, les procès illégaux fabriqués contre des députés devant des tribunaux militaires. Ce qui est contraire à la loi et à la constitution ».

En outre, l’association estime que « la Tunisie, qui a été depuis dix ans le modèle d’une démocratie naissante, risque de sombrer dans l’incertitude. Et de s’enfoncer vers une dictature répressive et violente ».

Les députés en question sont:

  • Oussama Khlifi ;
  • Becher Chebbi ;
  • Ghribi Omar ;
  • Maher Medhouib ;
  • Zied Hechmi ;
  • Issam Bargougui.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here