Filière du cactus: pays importateurs les plus intéressants pour la Tunisie

figue de barbarie Cactus

Pour encourager davantage la diversification au sein de la filière du cactus, une étude de marché vient d’être réalisée dans le cadre du projet PAMPAT 2. C’est le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse (SECO) qui finance le projet. L’ONUDI le mettant en œuvre. Il vise à améliorer l’accès aux marchés pour les produits issus du figuier de Barbarie en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, le GIFRUITS et le CEPEX.

L’étude de marché sur la filière du cactus qui vient d’être publiée analyse en détail quels sont les pays importateurs les plus intéressants pour cinq produits agroalimentaires tunisiens à fort potentiel d’exportation, notamment la figue de Barbarie fraîche, la poudre de pépins / de raquettes, le jus, le vinaigre et la purée de figues de Barbarie.

En effet, les exportations tunisiennes pourraient avoir des opportunités sur des marchés. En voici le détail:

  • Figue de Barbarie fraîche (Allemagne, France, Pays Bas);
  • Poudre de pépins ou poudre de raquette du figuier de Barbarie (Allemagne, France, Royaume-Uni);
  • Jus de figue de Barbarie (Pays Bas, Allemagne, France, Royaume-Uni);
  • Vinaigre de figue de Barbarie (France, Etats-Unis);
  • Purée de figue de Barbarie (Allemagne, Royaume-Uni);
  • Produits agroalimentaires issus du figuier de Barbarie en général (Allemagne, France, Pays Bas).

En effet, l’étude de marché montre aussi que la Tunisie possède tous les atouts pour réussir à développer davantage la filière du cactus.

Notons que la Tunisie compte 600 000 hectares de figuiers de Barbarie. Elle se classe 5ème mondiale en terme de surface cultivée. Elle figure également dans le TOP 3 en termes de production de figues de Barbarie issues de plantations commerciales.

En ce qui concerne la production certifiée biologique des figues de Barbarie, la Tunisie arrive en première position. Et ce, selon l’Agence Bio, l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique.

Pour rappel, en 2014, cette filière avait encore du mal à se développer. Le secteur ne comptait alors que cinq entreprises de transformation avec des produits presque méconnus et des attentes très limitées.

Aujourd’hui on observe une véritable métamorphose dans le secteur en Tunisie. Le nombre d’entreprises opérant dans la valorisation de la figue de Barbarie est passé à 47.

Le produit phare de la filière du cactus est incontestablement l’huile de pépins de figue de Barbarie biologique. C’est un produit dermatologique anti-âge. Il est considéré comme le fer de lance de la nouvelle cosmétique tunisienne. Mais le cactus est une plante qui offre beaucoup d’opportunités de valorisation et le potentiel pour la diversification des produits reste très large.

Télécharger l’étude de marché

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here