Faouzi Abderrahmane: “La Loi numéro 38 était populiste”

Faouzi Abderrahmane

Faouzi Abderrahmane, ancien ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle revient sur la loi n° 38 du 13 août 2020. Laquelle porte dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public.

Faouzi Abderrahmane souligne dans une déclaration sur les ondes d’Express fm, en ce lundi 22 novembre, que cette loi était populiste et mal élaborée. 

En effet, il fait savoir que les Tunisiens qui sont pour l’annulation de la loi n° 38 savent pertinemment que le problème ne sera pas résolu du jour au lendemain. De plus, l’élaboration de cette loi est mal conçue. Tout en ajoutant: “En 2009, nous avions 25 mille chômeurs diplômés. Et dix ans plus tard, le nombre a plus que doublé. En tout, on parle de 250 mille chômeurs diplômés. Ce qu’on peut dire c’est que tout le long des dix ans, au lieu de générer de l’emploi, le système a fait le contraire. A savoir, il génère du chômage.”

En outre, il ajoute: “Les solutions existent. Pourquoi ne pas appliquer la loi sur l’économie sociale et solidaire ou encore celle de l’entrepreneuriat. ”

Et de conclure: “Même si la loi sur l’économie sociale et solidaire existe bel et bien, il suffit de l’appliquer. Et ce, en obtenant les décrets d’application. De ce fait, les acteurs de l’ESS, en coordination avec les administrations et les différents ministères, devront travailler main dans la main.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here