Recrutement dans le secteur public : à quand l’application de la loi n°38 de 2020 ?

Signée par le président de la République Kaïs Saïed le 16 août 2020, la loi relative aux dispositions exceptionnelles de recrutement dans le secteur public n’a pas encore été appliquée. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle plusieurs chômeurs ont manifesté aujourd’hui 20 octobre à la place de La Kasbah pour revendiquer l’application de ladite loi.

Pour rappel, l’Assemblée des représentants du peuple a adopté le projet de loi le 29 juillet 2020. Il concerne les chômeurs titulaires de diplôme de l’enseignement supérieur dont la période de chômage dure depuis 10 ans et plus. Les protestataires s’insurgent contre la lenteur de la mise en place des décrets d’application de la loi par les gouvernements successifs. Ainsi, les regards des chômeurs sont braqués sur le président de la République Kaïs Saïed et sur la cheffe du gouvernement Najla Bouden. L’objectif étant de concrétiser le recrutement exceptionnel.

En effet, le recrutement exceptionnel, dans le cadre de cette loi, se fait selon un classement par ordre selon l’âge et l’année d’obtention du diplôme. Les recrutements sont censés se faire progressivement sur une période de quatre ans. Ils concerneront également les personnes ayant atteint l’âge de 35 ans, même si elles n’ont pas cumulé dix années de chômage. D’ailleurs, cette loi exclut les concours externes et les concours sur dossier.

Ainsi, à un moment où le pays est censé mobiliser des ressources pour renflouer les caisses de l’État, où la situation des finances publiques est critique et où l’investissement se fait rare, il convient de se poser la question sur la capacité de l’État d’honorer cet engagement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here