Le scénographe Kais Rostom n’est plus

Kais Rostom

La scène artistique tunisienne vient de perdre le célèbre scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom décédé mercredi 20 octobre 2021.

 

Dans un faire-part, le ministère des Affaires culturelles a regretté la disparition du scénographe et artiste plasticien Kais Rostom.

Le défunt est considéré comme étant l’un des éminents spécialistes de la scénographie en Tunisie.

Il a travaillé dans la majorité des oeuvres de l’homme de théâtre Fadhel Jaibi pour ne citer que « Khamsoun » « Yahia Y’aich ».

Kais Rostom fut aussi un peintre et un musicien d’un grand talent jouant au « gembri ».

Passionné par la peinture dès son jeune âge, il a rejoint l’Institut supérieur des beaux arts de Tunis (Isbat). Il a été influencé par le peintre Habib Chebil.

Après l’Isbat il est parti en Belgique en 1976 où il a eu son diplôme en scénographie dans les débuts des années 80.

Le défunt était à la fois musicien, peintre et scénographe ce qui a fait de lui un artiste complet ayant laissé son empreinte surtout dans la scène théâtrale.

Jouant au « gembri », il a présenté plusieurs spectacles de musique. Et ce avant de produire son premier concert personnel Djam en 2010 alliant musique et danse.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here