Tunisie : déclaration de 20 projets d’une valeur de 1,4 milliard de dinars

investissements

Les intentions d’investissement pour les projets dont le coût dépassent 15 MDT ont connu une baisse de 21%. Et ce, durant les neuf premiers mois de 2021 par rapport à la même période de 2020. Passant de 1784,4 MDT à 1410,3MDT. Mais aussi une hausse importante de 23% par rapport à la même période de 2019. Quant au nombre de postes d’emploi, il a connu une baisse de 19%. Et ce, par rapport aux neuf premiers mois de 2020. En revanche, on note une hausse de 5% par rapport à la même période de 2019. C’est ce qui ressort de la dernière note d’analyse de Tunisia Investment Authority.

Les projets d’investissements déclarés couvrent des opérations de création, d’extension et de renouvellement répartis comme suit:

  • 11 projets de Création (55%) avec un coût d’investissement de 1069,76 MD et 6278 postes d’emplois à créer.
  • 08 projets d’extension (40%) avec un coût d’investissement de 308,58MD et 2235 postes d’emplois à créer.
  • 01 projet de renouvellement (5%) avec un coût d’investissement de 31,95 MD et 122 postes d’emplois à créer.

Une légère hausse est affichée au niveau du volume d’investissement généré par les opérations de création (46%) passant de 734,165 MDT durant les neuf premiers mois de 2019 à 1069,76 MDT durant la même période de 2021, traduisant un signe positif malgré la crise COVID. Le secteur agricole s’adjuge la part du lion des investissements de création (61%) avec un volume d’investissement de 647,000 MDT permettant la création de 4412 postes d’emploi suivi par le secteur des services et de l’industrie (15%).

L’analyse de l’évolution sectorielle des investissements déclarés révèle que le volume des investissements durant les neuf premiers mois de 2021 a connu une hausse de (100%) au niveau du secteur agricole par rapport à la même période de 2020. Mais une baisse importante de (84%) au niveau du secteur des énergies renouvelables et de (43%) au niveau de l’industrie.

Focus sur l’Industrie

Une analyse plus détaillée au niveau des investissements industriels déclarés jusqu’au mois de septembre 2021 révèle des parts importantes des projets au niveau des industries chimiques (27%) et celles des Industries Mécaniques Électriques (27%). En revanche, le secteur des Industries Mécaniques accapare la part la plus importante (56%) au niveau de la création d’emploi. Au niveau du secteur des industries mécaniques électriques (IME), la majorité des investissements déclarés touchent le secteur automobile (fabrication de composants automobiles). Et ce, avec un volume d’investissement de 62,81 MDT, ces investissements sont d’origine allemande.

Répartition des projets  par régime d’investissement

En effet, sur l’ensemble des projets déclarés durant les huit premiers mois de 2021:

  • 08 projets opèrent sous le régime totalement exportateur avec une enveloppe d’investissement global de 1022,621 MD. Soit une hausse de 118% par rapport  aux huit premiers mois de 2020; permettant la création de 6859 emplois.
  • 12 projets déclarés sous le régime autre que totalement exportateur. Et ce, avec un coût d’investissement de 387,668 MD permettant la création de 1776 postes d’emplois. Plus que 1/4 des investissements déclarés par les entreprises totalement exportatrices sont dans les zones de développement régional (ZDR) et elles sont principalement des opérations d’extension (77%).

    Répartition géographique

    Par ailleurs, les 20 projets d’investissement déclarés jusqu’au 30 septembre 2021 couvrent 11 gouvernorats. 45% des projets déclarés sont implantés dans les zones de développement régional, avec une enveloppe de 375,828 MD. Soit 27% du total des investissements déclarés. Et permettant ainsi la création de 2799 emplois, soit 32% du nombre total de postes d’emplois à créer. Les projets déclarés dans les zones de développement régional sont des projets industriels dont la majorité (63%) sont des extensions.

    Répartition par structure du capital

    En effet, parmi les projets d’investissement déclarés au niveau de la TIA durant les neufs premiers mois de 2021, 12 projets comportent une participation étrangère. Et ce, pour un coût d’investissement de 1123,459 MDT. Soit 80% des investissements déclarés et permettant la création de 6939 postes d’emplois. La répartition des projets à participation étrangère selon la nature de l’opération d’investissement montre qu’elles sont plutôt des extensions (55%). Les statistiques relatives à la répartition de la participation étrangère par pays montrent que la France vient en première position. Et ce, avec 15% du total du nombre des projets à participation étrangère. Suivent l’Allemagne et le Luxembourg (13%).

Répartition par type de projet

D’ailleurs, les Projets d’Intérêt National (PIN1) représentent 35% du nombre de projets déclarés. Et ce, avec un volume d’investissement global de 1055,44 MDT. Soit 75% du total investissement déclaré, permettant la création de 6970 postes d’emploi; soit 81% de l’emploi déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here