Le Parti des travailleurs dénonce les « campagnes d’accusations de trahison qui se multiplient »

parti des travailleurs

Le Parti des travailleurs a dénoncé les « campagnes d’accusations de trahison qui se sont multipliées dernièrement. Celles qui ciblent les opposants au coup d’Etat mené par Kaïs Saïed, depuis le 25 juillet 2021 ».

Le parti a rappelé dans un communiqué publié, dimanche, que « ces accusations ont ciblé le secrétaire général du parti des travailleurs, Hamma Hammami. Et ce, compte tenu de la position du parti vis-à-vis de ce qui se passe dans le pays ».

« Certaines personnes ont levé une pancarte portant les noms de personnalités politiques accusées de trahison. Et ce, lors de la manifestation de soutien au président de la République Saïed et à ses mesures exceptionnelles. Elle se tenait, dimanche. Outre les slogans anti-partis politiques, toutes tendances confondues, scandés par les manifestants », ajoute le parti.

De ce fait, le Parti des Travailleurs condamne ces accusations. Précisant que « Kaïs Saïed assume l’entière responsabilité de toute agression qui pourrait cibler Hammami ou une autre personnalité. Vu qu’il détient tous les pouvoirs, outre sa responsabilité personnelle. A cause de ses propos accusant toute la scène politique de trahison sans exception », poursuit le même communiqué.

De ce fait, le parti appelle le Ministère public à agir. En portant plainte « contre toutes les personnes impliquées et qui se cachent derrière ces campagnes. Celles qui portent atteinte à la sécurité collective et des personnes ».

Enfin, l’appel est lancé à « toutes les forces, partis, organisations et personnalités progressistes. Et ce, à faire preuve de vigilance et à affronter les dangers populistes et fascistes qui menacent la société et le pays ». C’est ce qu’indique la même source.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here