Entretien Saïed – Merkel : un seul entretien, deux versions !

Merkel

L’ambassade d’Allemagne en Tunisie et la présidence de la République tunisienne n’ont pas abordé de la même manière l’entretien téléphonique entre le président de la République Kaïs Saïed et la chancelière Angela Merkel. En effet, entre le communiqué de l’ambassade et celui de la présidence de la République tunisienne, il existe une différence importante.

L’ambassade allemande publiait hier 29 septembre, un communiqué. On peut y lire: « Mme Merkel a affirmé la nécessité du retour à la démocratie parlementaire, dans un dialogue avec tous les acteurs politiques ». Alors que la présidence de la République, sur sa page officielle du réseau social Facebook, se contentait d’un communiqué laconique. Lequel n’évoque pas la recommandation de la Chancelière allemande.

Ainsi, la présidence de la République parle de « la relation bilatérale entre les deux pays. Et la prédisposition de l’Allemagne à soutenir la Tunisie ». Et ce, dans le même esprit des communiqués protocolaires des institutions de l’Etat.

Selon la même source, lors de l’entretien « le président de la République a expliqué le contexte par lequel la Tunisie passe ». Il a « renouvelé sa détermination à l’application de la loi et imposer son respect à tout le monde ». Par ailleurs, l’entretien a porté sur « les mesures que le président de la République envisage de prendre. Afin que la prochaine période se base sur la loi reflétant la réelle volonté populaire ».

En réalité, la recommandation de la chancelière allemande concorde avec celle du Groupe des ambassadeurs du G7 en Tunisie. Puisqu’il recommande fortement « le retour rapide à un cadre constitutionnel dans lequel un Parlement élu joue un rôle significatif ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here