Accessibilité Internet: la Tunisie améliore son indice de 167%

DQL

La troisième édition annuelle du Digital Quality of Life Index (DQL) classe la Tunisie au 80ème rang sur 110 pays.

Dans l’ensemble, la Tunisie a enregistré l’une des régressions les plus importantes par rapport au DQL 2020, passant ainsi du 64e au 80e au niveau mondial. Malgré cette baisse, la Tunisie se classe au 1er rang en Afrique du Nord.

La Tunisie est en retard sur quatre piliers, en particulier l’administration en ligne (77e), la sécurité électronique (78e), l’infrastructure électronique (81e) et la qualité Internet (87e), mais affiche d’excellents résultats en matière d’accessibilité Internet (38e).

Elle affiche d’excellents résultats en matière d’accessibilité Internet. Son indice s’est amélioré de 167%. Les Tunisiens doivent désormais travailler près de 2 heures pour s’offrir le forfait internet haut débit le moins cher, 54 minutes de moins qu’en 2020.

Cependant, la qualité Internet du pays est mauvaise. Le pays se classe au 87e rang mondial. Selon le même rapport, la Tunisie est dépassé par le Maroc et l’Algérie. Les vitesses Internet haut débit de la Tunisie sont parmi les plus lentes de tous les pays répertoriés.

Avec une vitesse moyenne de 9,58 Mbps, le pays se classe 109e. Les vitesses mobiles du pays sont trois fois meilleures (29,33 Mbps), se classant 63e. L’étude a également révélé que l’e-sécurité et l’e-gouvernement de la Tunisie sont environ 10 % pires que la moyenne mondiale. Le pays atteint à peine le TOP 80 dans ces piliers.

Couvrant 90% de la population mondiale, l’étude DQL est menée par la société de cybersécurité Surfshark. Elle évalue les pays sur la base d’un ensemble de cinq piliers fondamentaux du bien-être numérique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here