Hatem Mliki appelle à dissoudre le Parlement et se diriger vers des élections anticipées

Hatem Mliki

Hatem Mliki, député indépendant, est revenu sur les derniers sondages de Sigma Conseil qui placent,pour les élections présidentielles, le président de la République Kaïs Saïed en première position dans le classement à 90.1%, suivi de Abir Moussi à 2.3%. Alors que les intentions de vote des élections législatives placent le Parti Destourien Libre à 34%, suivi du parti du président de la République à 26%.

Hatem Mliki fait donc savoir qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucun candidat qui pourrait être le concurrent de Kaïs Saïed; notamment en cas de la tenue d’une élection présidentielle. En outre, il met l’accent sur le taux d’abstention des Tunisiens et sur leur indécision.

Ainsi, l’absence de confiance des Tunisiens vis-à-vis de la classe politique devrait être prise en compte dans cette situation.

Par ailleurs, pour une sortie de crise, Hatem Mliki estime que « le plus judicieux pour les députés est d’accepter de dissoudre le Parlement. Et ce, dans le but de préserver leur dignité ».

Ainsi, il lance un appel aux députés à prendre la décision de dissoudre le parlement. Et ce, en organisant une plénière durant laquelle le parlement serait dissout. Avec l’intérêt de mettre en place des élections anticipées.

Et de conclure: « Il vaut mieux se tourner vers une nouvelle autorité législative. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here