Frontières : accord tuniso-libyen sur les modalités du protocole sanitaire à respecter

Libye

« Les voyageurs tunisiens et libyens vaccinés contre la Covid-19 munis d’un test PCR négatif pourront se déplacer librement dans les deux pays dès la réouverture des frontières tuniso-libyennes ». C’est ce qu’a indiqué, mercredi, le président du Comité de confinement au ministère de la Santé, Mohamed Rabhi.

Cette décision a été prise lors d’une réunion tuniso-libyenne tenue à Djerba (gouvernorat de Médenine) sous la présidence des ministres de l’Intérieur et de la Santé des deux pays. Et ce, en présence des différents acteurs concernés.

« Le confinement obligatoire de 10 jours dans un hôtel suivi d’un test PCR négatif sera l’un des principaux critères pour traverser les frontières tuniso-libyennes », a ajouté le responsable.

A noter que les frontières tuniso-libyennes sont toujours fermées d’une manière « temporaire » dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19 en Tunisie et en Libye et de la prévention contre les nouvelles souches « mutées » de ce virus.

Relations solides

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, a déclaré, mercredi, que les relations entre la Tunisie et la Libye seront marquées par de nombreuses réalisations. Il a mis en avant la solidité des relations bilatérales « qui sont intactes ».

« Les tentatives de perturber les relations entre la Tunisie et la Libye en diffusant de fausses informations ont échoué », a déclaré Jerandi à la presse. Et ce, lors de son déplacement ce mercredi à Djerba, en sa qualité de président du comité de préparation du Sommet de la Francophonie. Le ministre était accompagné d’une délégation ministérielle.

« La réalité des faits et les contacts continus entre les responsables des deux pays montrent, concrètement et jour après jour, la solidité de ces relations », s’est-il félicité.

Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères avait démenti « catégoriquement » toute interdiction d’entrée des Libyens en Tunisie. Et ce, contrairement aux informations relayées à ce sujet.

« Les informations relayées sur l’interdiction d’entrée des Libyens sur le territoire tunisien sont erronées et dépourvues de tout fondement », a affirmé le département dans un communiqué posté lundi soir sur sa page officielle.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here