Kaïs Saïed à des journalistes de New York Times: « Aucune crainte à avoir pour les libertés »

Kaïs Saïed

Kaïs Saïed, le président de la République a reçu au palais de Carthage, des journalistes du New york Times. Tout en tenant à préciser: « La Tunisie malgré la crise qu’elle connait, demeure soucieuse de garantir et de défendre les droits et les libertés et d’agir dans le strict respect de la constitution. »

 kaïs Saïed a dit vouloir adresser un message aux Tunisiens et au monde entier pour affirmer qu’il n ya aucune crainte à avoir pour les libertés en Tunisie. « Ce n’est pas à cet âge je vais commencer une carrière de dictateur », a-t-il poursuivi, reprenant une citation de Charles de Gaulle.

De ce fait, le président de la République   est revenu sur les mesures exceptionnelles annoncées dimanche dernier. Tout en assurant que cette démarche a été décidée en ultime recours pour protéger les institutions nationales. « je déteste les coups d’Etat mais encore plus les tentatives de détruire l’état de l’intérieur ».

Tous les pays ont recours à des mesures exceptionnelles en cas de menaces. Et ces mesures ont été décidées après avoir consulté le chef du gouvernement et le président du parlement, conformément à l’article 80 de la constitution. Et d’ajouter que c’est plutôt les déclarations de certains dirigeants qui menacent de descendre dans la rue qui sont contraires à la loi.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here