IACE-UTAP : recommandations pour le développement et la pérennité de la filière avicole

filière avicole
Photo : filieres-avicoles.com/

En Tunisie, le secteur agricole occupe toujours une grande importance économique. Il contribue à la réalisation des objectifs nationaux en matière de sécurité alimentaire, de création de revenus, d’emploi, d’équilibre régional et de gestion des ressources naturelles.

Dans le cadre de la série des webinaires intitulée « 90min avec l’IACE », l’IACE et en collaboration avec l’UTAP a organisé le 7ème webinaire le mercredi mi-juillet 2021, portant sur le thème « La filière avicole: le système de quotas pour le maintien de la rentabilité économique et le pouvoir d’achat ».

Pour rappel, en marge de l’Agenda national des affaires, l’IACE et l’UTAP ont mené 14 enquêtes portant sur 14 filières dont celle de l’aviculture. L’enquête a été menée auprès de 319 éleveurs de volailles et couvoirs.

Outre l’impact de la fermeture des unités de restauration et d’hôtellerie causée par la pandémie de Covid-19, la filière avicole fait face à des problèmes qui entravent sa croissance et son développement. Il s’agit notamment de la dépendance aux fluctuations des cours mondiaux des matières premières et les problèmes liés à l’accord des licences d’exportation.

Recommandations proposées

  • Maintenir le système de quotas avec l’accentuation de mesures de sécurité et contrôle;
  • Mettre l’accent sur la recherche des intrants de substitution dans les aliments composés;
  • Élaborer une stratégie nationale. Objectif: exporter en permanence des produits de volailles, notamment des produits transformés « halal » destinés aux communautés musulmanes à l’étranger. Cette stratégie sera appuyée par la mise en place d’un fonds de promotion des exportations;
  • Œuvrer à l’obtention de l’accréditation pour la certification sanitaire selon les exigences et les chartes européennes pour l’exportation des produits de volailles;
  • Préparer un dossier financier. Et ce, afin de permettre à l’industrie avicole de bénéficier de la loi sur la relance économique et la régularisation des infractions de change récemment approuvée par l’ARP;
  • Organiser une journée nationale en vue d’approfondir la discussion sur les défis et les solutions pour la relance du secteur avicole;
  • Création du fonds de promotion du secteur avicole;
  • Signature de la charte de partenariat entre le gouvernement et la profession du secteur avicole.

Chiffres clés (juin 2021)

Selon des chiffres publiés par l’ONAGRI, au cours du mois de juin 2021, le prix à la
production du poulet de chair a connu une tendance haussière enregistrant ainsi un maximum de 4571 mill/kg le 26/06/2021. D’où une hausse de 31,0% par rapport au début du mois.

Une comparaison du prix moyen mensuel enregistré avec celui du même mois de l’année
précédente montre une hausse de 33,1% (3886,5 mill/kg contre 2920,9 mill/kg).

Par rapport au mois précédent, les prix au cours du mois de mai ont aussi augmenté. D’où un prix moyen en hausse de 2,7% soit 3886,5 mill/kg contre 3785,3 mill/kg en mai 2021.

Par région, le prix moyen à la production du Sud (4007,9 mill/kg) a été supérieur de 3,8% par rapport à celui du Nord et de 3,4% par rapport de celui du Centre.

Œufs de consommation

Le prix à la production des œufs de consommation au cours du mois de juin 2021 est passé par trois phases:

    • Une première phase a couvert les huit premiers jours du mois. Elle a été caractérisée par une hausse du prix qui a atteint 166,3 mill/unité le 08/06/2021. Ce prix a enregistré ainsi une hausse de 3%.
    • Au cours de la deuxième phase, une baisse du prix de 6,3% a été notée. Et ce, avec un minimum de 155,9 6 mill/unité enregistré le 24 juin 2021;
    • La troisième phase s’est étalée sur la période de six jours clôturant le mois par un prix maximum de 178,1 mill/unité, affichant de la sorte une hausse de 14,2%.

Toutefois, la moyenne mensuelle enregistrée a augmenté de 15,1%. Et ce, par rapport à celle du même mois de l’année 2020 (162,2 mill/unité contre 140,9 mill/unité). Notons que par rapport à mai 2021 (185,4 mill/unité), le prix moyen a baissé de 12,5%.

E.M

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here