Hichem Mechichi: « Nous avons opté pour la voie de la responsabilité et non du populisme »

Mechichi

Hichem Mechichi, le chef du gouvernement a souligné lors de son allocution les difficultés rencontrées lors de sa prise de fonction.

Hichem Mechichi  précise à cet effet: « Depuis notre prise de fonction, nous avons connaissance de la difficulté de la situation à tous les niveaux. Cela dit, rien n’a été facile pour nous. Mais nous avons opté pour la voie de la responsabilité et non du populisme. »

Il poursuit: « Et nous ferons en sorte d’avancer malgré les campagnes de dénigrement à notre encontre. »

Par ailleurs, le chef du gouvernement a salué les efforts diplomatiques du président de la République, pour avoir ramené les vaccins ainsi que les aides médicales.

En outre, il ajoute: « Tout comme j’insiste sur l’accéleration du rythme de vaccination ».

Par la même occasion, Hichem Mechichi a fait savoir que d’ici la fin de mois de juillet, le nombre de contamination sera en baisse. Tout en mettant l’accent sur l’importance de respect des mesures sanitaires ainsi que l’accélération du rythme de vaccination, qui demeure selon lui, l’unique solution.

D’ailleurs, il ajoute que la Tunisie est reconnue grâce à sa campagne de vaccination depuis des années à travers la stratégie mise en place par le leader Habib Bourguiba. Tout en soulignant: “Tout le long de cette époque, aucun Tunisien ne s’est trouvé non vacciné  lors d’épidmies.”

Evoquant la situation économique du pays, il estime que même avant la pandémie, la situation était d’ores et déjà difficile. « Mais à l’heure actuelle, notre objectif est de sauver des vies, maintenir les postes d’emploi. Par ailleurs, nous continuons à assurer la continuité de l’Etat », dit-il 

Et de conclure: « Certes, la tâche est loin d’être facile, mais nous sommes convaincus que rien n’est impossible et la Tunisie s’en sortira débout. Car il faut se rappeler que la Tunisie a bel et bien connu des crises plus sévères. Et J’appelle à la solidarité tout en assurant le premier rôle à l’Etat ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here