Agression d’un mineur par des policiers, à Séjoumi: mandat de dépôt contre l’un des trois suspects

Le juge d’instruction près le Tribunal de Première instance de Tunis a décidé d’émettre un mandat de dépôt. Et ce, contre l’un des trois suspects dans l’affaire de l’agression, par des sécuritaires, d’un mineur à Sidi Hassine.

Il a, également, décidé et de garder les deux autres suspects en état de liberté. Et ce, en attendant leur comparution, de nouveau, devant le juge d’instruction pour un deuxième interrogatoire.

Selon un communiqué du procureur de la République, le Parquet a décidé ce mardi d’ouvrir une enquête contre les trois sécuritaires pour torture et maltraitance d’un mineur. Ainsi que pour falsification commise par un fonctionnaire public. Il a été, aussi, décidé de charger un juge d’instruction de l’enquête.

Le 9 juin, une séquence vidéo a été relayée sur les réseaux sociaux montrant des policiers en civil agresser et dévêtir un mineur à Sidi Hassine Séjoumi. L’agression a eu lieu en marge des manifestations ayant éclaté après la mort jugée suspecte, le 8 juin, d’un homme en détention dans le commissariat local.

                                                                                                               Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here