Rafik Boujdaria : un cas du variant indien Delta pourrait contaminer de 5 à 10 personnes

Rafik Boujdaria
Rafik Boujdaria (photo d'archives)

Le chef de service de médecine d’urgence à l’hôpital Mami de l’Ariana Rafik Boujdaria a alerté, dans un post sur les réseaux sociaux, contre le risque du variant indien Delta.

« Un cas du variant indien Delta pourrait contaminer de 5 à 10 personnes. Sa vitesse de propagation est très rapide », a-t-il dit. Il a, en outre, rappelé que la vague de ce variant a touché des jeunes, moins jeunes et même des enfants.

Selon Rafik Boujdaria, ce variant touche à 67% des personnes non vaccinées, mais le vaccin est efficace contre le variant Delta.

Il a, au final, insisté sur l’importance de la vaccination. Il a aussi recommandé de renforcer la protection individuelle, fournir les lits d’oxygène en quantité nécessaire, décider un confinement général dans les zones rouges (400 infections pour 100 000 habitants ou un taux de positivité dépassant les 40%).

E.M

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here