Tunisie : une bulle immobilière enfle depuis plusieurs années selon l’intermédiaire en Bourse AFC

bulle immobilière

En Tunisie, une bulle immobilière enfle depuis plusieurs années. A souligné l’intermédiaire en bourse AFC, dans une note intitulée « La hausse des prix de l’immobilier, jusqu’où ? « . L’intermédiaire en Bourse a publié cette note dans le cadre de son tableau de conjoncture économique pour le mois de juin 2021. Il a exclu le risque d’explosion de la bulle, à court terme.

D’après les auteurs de cette note, Zouhair EL KADHI et Férid BEN BRAHIM, les premiers signes de l’explosion d’une bulle immobilière peuvent apparaître si le prix des biens immobiliers augmente beaucoup plus vite, que celui des loyers, ce qu’il fait entraîne une baisse au niveau de la rentabilité de location de logements, « comme cela semble être le cas en Tunisie ».

La bulle éclate lorsqu’un nombre suffisant d’investisseurs se rend compte d’un tel écart et décident de se reporter sur d’autres types d’actifs. Toutefois, bien que le marché immobilier tunisien ne soit plus rentable, le risque d’explosion de la bulle est écarté à court terme, ont-ils souligné.

Et d’expliquer que «la crise économique que vit le pays depuis quelques années a fait de l’immobilier une valeur refuge. En effet, dans une conjoncture marquée par de nombreuses incertitudes, lorsque l’investissement productif devient trop risqué et non attractif, l’investissement dans l’immobilier devient une alternative très appréciée, voilà pourquoi l’immobilier à encore de beaux jours en Tunisie ». Pour rappel, l’indice des prix de l’immobilier s’est accru, en glissement annuel de 7%, à la fin du premier trimestre 2021, alors que les transactions immobilières ont grimpé de 16,8%, durant la même période.

                                                                                                                      Avec TAP

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here