Tunisie – France: six accords signés dont la convention de crédit de 41 M EUR pour l’OMMP

six accords

A l’occasion du 3ème Haut Conseil de Coopération tuniso-français qui se tient aujourd’hui, plusieurs accords viennent d’être signés. 

Il s’agit d’un rendez-vous majeur pour la Tunisie et la France. En effet, les deux délégations des pays se réunissent tous les deux ans. A savoir, les deux Chefs de Gouvernement et leur délégation ministérielle respective. Et ce, dans le but d’évoquer tous les sujets de coopération, parmi lesquels le développement économique, la sécurité, l’éducation et la formation, la culture et la francophonie notamment.

Liste des six accords signés en présence des deux Chefs de gouvernement:

– Convention de crédit de 41 M EUR pour l’Office de la Marine marchande et des ports (OMMP)

Il s’agit d’un prêt souverain rétrocédé à l’OMMP de 41 M€ pour l’acquisition de six nouveaux remorqueurs. Ces remorqueurs seront affectés sur six ports de commerce qui sont gérés par l’Office de la Marine Marchande des Ports (OMMP). A savoir: La Goulette, Bizerte, Sousse, Sfax, Gabès et Zarzis. Ils remplacent quatre remorqueurs qui datent de plus de quarante ans et deux de plus de 30 ans. Les critères d’affectation de ces six nouvelles unités prendront en compte essentiellement le volume du trafic du port concerné. Ainsi que la nature des marchandises et les caractéristiques des navires y transitant.

– Convention de crédit de 40 M EUR à la Tunisie pour financer un programme permettant d’accroître la résilience aux catastrophes naturelles

Ce projet apportera un appui direct au Programme National de Résilience aux
Catastrophes et au Changement Climatique de la Tunisie. Et ce, sur une période de cinq ans (2021-2026). Il vise plus particulièrement: l’amélioration de la réduction des risques d’inondation en milieu urbain; le renforcement de la préparation aux risques de catastrophes et des systèmes d’alerte précoce; le renforcement de la protection financière; la promotion de la coordination institutionnelle; et l’instauration d’un cadre juridique propice à la gestion des risques de catastrophes.

– Convention de partenariat FEXTE (202 K EUR) entre la SONEDE, l’AFD et Aquassay pour le projet d’amélioration des performances industrielles et environnementales de deux stations de dessalement

Cet accord vise à améliorer les performances de l’usine de dessalement d’eau de
mer de Djerba, utilisant la technologie d’osmose inverse. Afin d’en réduire les
consommations d’énergie et de produits chimiques. Tout en augmentant la durée de vie des membranes et en réduisant les rejets en mer des eaux de nettoyage des filtres et des membranes.

– La signature d’une lettre d’intention dans le secteur du commerce

Cette lettre d’intention vise à créer un groupe de travail mixte franco-tunisien en vue de développer les relations de coopération technique entre la France et la Tunisie dans les domaines du commerce et du développement des exportations.

– Signature d’un nouvel arrangement administratif en matière agricole

Le renouvellement de cet arrangement administratif permet de redynamiser la coopération bilatérale entre le ministère de l’agriculture et de l’alimentation et le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche maritime et de renforcer les liens de partenariat dans les domaines de l’agriculture, du développement rural et l’agro-alimentaire.

– Signature d’une déclaration d’intention dans le secteur du numérique

La France et la Tunisie se proposent de mettre en place un « dialogue numérique » qui aura pour objectif les échanges et le partage d’expériences et de bonnes pratiques dans le secteur du numérique et de promouvoir les complémentarités et les synergies dans les domaines de partenariat convenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here