L’identité des terroristes abattus à Kasserine dévoilée

terroristes

Les éléments terroristes abattus, lundi, sur les hauteurs de Kasserine, appartenaient à l’organisation terroriste Katibat Okba Ibn Nafaâ. C’est ce qu’indique le porte-parole de la direction générale de la Garde nationale, Houssem Eddine Jebabli.

Les unités sécuritaires et militaires ont ainsi neutralisé des terroristes. Et ce, au cours d’une opération anticipative menée conjointement entre elles.

Il s’agit en effet de trois Tunisiens et deux Algériens. C’est ce que précise encore le post publié sur sa page Facebook.

D’ailleurs, M. Jebabli a mis en ligne les identités des terroristes éliminés accompagnées de photos. Ainsi que les dates auxquelles ils ont rejoint les groupes terroristes armés. Il s’agit de:

  • Abdelbaki Ben Ahmed Ben Ammar Bouzayène, alias Abou Ahmed Annabi. L’un des plus dangereux éléments terroristes algériens en Tunisie. Il a rejoint en 2014, les groupes terroristes affiliés à la brigade Okba Ibn Nafaâ relevant de l’organisation al-Qaïda au Maghreb islamique.                                                                    Depuis 2019, il est Emir de cette brigade après l’élimination de son prédécesseur « Bey Ghakrouf ». Il est recherché auprès des unités sécuritaires et militaires algériennes.
  • Sassi Ben Jilani Salouba, alias Ammi Issa. C’est un terroriste algérien né en 1960. Il a rejoint la brigade Okba Ibn Nafaâ en 2014, où il a occupé le poste de trésorier. Les unités sécuritaires et militaires algériennes le recherchaient également.
  • Badr Eddine Ben Mohamed Jemai Ben Salah Ounissi, alias Walid: Un terroriste tunisien né en 1996. Il avait rejoint la brigade Okba Ibn Nafaâ en 2018.
  • Taleb Ben Mohamed Ben Abderrahmane Yahyaoui, alias Abou Jasser. Un terroriste tunisien né en 1982 au gouvernorat du Kef. Il avait rejoint la brigade Okba Ibn Nafaâ en 2014.
  • Et enfin, Tarek Ben Mohamed Ben Sahraoui Sellimi, alias Abou Youssef Sahraoui. Un terroriste tunisien né en 1986 au gouvernorat du Kef. Il avait rejoint la brigade Okba Ibn Nafaâ en 2013.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here