Ijaba rejette le nouveau statut des enseignants universitaires et chercheurs

IJABA

L’union des enseignants universitaires et chercheurs tunisiens (Ijaba) a appelé le chef du gouvernement à intervenir. Et ce, pour « rejeter toutes tentatives par la ministre de l’Enseignement supérieur visant l’adoption du nouveau statut du corps des enseignants ». Le syndicat a qualifié cette législation « de catastrophique et parachuté pour les universitaires et chercheurs ».

En effet, cette législation aura des conséquences néfastes sur le secteur. Vu que la ministre de l’Enseignement supérieur n’a pas tenu ses engagements. Des engagements qui concernent le processus participatif avec ses partenaires sociaux dans l’élaboration du statut et avait ignoré les appels de l’Union des enseignants pour l’examen de ce statut. Et ce, dans le cadre de réunions de travail. C’est ce qu’explique IJABA dans une lettre adressée au Chef du gouvernement.

Selon Ijaba le statut des enseignants universitaires a été dénaturé et ne répond pas aux  »normes internationales ». Le concept de la branche unique figurant dans le nouveau statut qui regroupe les différents corps des enseignants universitaires autres que les chercheurs est illégal, ajoute le syndicat.

                                                                                                                  Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here