Fitch Ratings : note du Maroc à « BB+ » avec des perspectives stables

Fitch Ratings

L’agence de notation financière internationale, Fitch Ratings, a annoncé la nouvelle note attribuée au Maroc.

Fitch Ratings a, ainsi, décidé de maintenir la note « BB+ » attribuée au Maroc en octobre 2020 avec des perspectives stables.

Par ailleurs, et selon une note publiée par l’agence, ce maintien repose sur une stabilité macroéconomique du pays. En effet, le Maroc témoignait, avant la pandémie, d’une inflation et d’une volatilité du PIB assez faibles.

La note rapporte, également, une faible part modérée de la dette en devise du total de la dette publique. Les réserves en devise mettent le pays dans une situation confortable.

En outre, l’agence a valorisé les projets visant à l’amélioration des services sociaux et à étendre les prestations sociales. Ces derniers, en plus d’une reprise modeste des recettes fiscales, d’une baisse des subventions et du rationnement des dépenses, permettront de contenir le déficit cumulé à 7,1% du PIB en 2021 et à 5,8% en 2022.

Néanmoins, la note souligne une défaillance au niveau du développement et de la gouvernance. Elle met aussi l’accent sur la hausse de la dette publique.

Par ailleurs, le déficit fiscal atteignait 7,7% du PIB en 2020. Il était de 4,1% en 2019. Le Maroc a reçu près de 2,2% du PIB sous la forme de subventions et de contributions nationales et internationales. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre des fonds dédiés à la lutte contre le Coronavirus.

Autre point: Fitch Ratings prévoit une hausse de la dette nette à 68,8% du PIB en 2021 et 70,5% en 2022. Cette dernière était de 66,8% en 2020. Le Maroc témoignera d’une « stabilité de cette dette à partir de 2023 », poursuit la note.

Enfin, l’agence a estimé que le secteur du tourisme souffrira encore de la crise pandémique. Fitch Ratings a rappelé que les recettes brutes du tourisme se sont effondrées de 70% d’une année sur l’autre, sur la période avril-décembre de l’année dernière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here