AstraZeneca : l’Union Européenne attaque le laboratoire en justice

AstraZeneca

L’Union Européenne (UE) a, officiellement, lancé des poursuites contre le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca.

Cette action, selon l’UE, résulte du non-respect par le laboratoire AstraZeneca du contrat conclu entre les deux parties.

En effet, l’UE estime que le laboratoire n’a pas respecté ses engagements. La Commission européenne a affirmé, lundi 26 avril 2021, que le laboratoire suédo-britannique n’a pas livré les doses de vaccin commandées par l’UE.

Ainsi, et concernant une commande due pour le premier trimestre de 2021, AstraZeneca n’a pas livré les 120 millions mentionnées dans l’accord. Il n’en a fourni que 30 millions.

Pour ce qui est des 180 millions de doses qui devaient être livrées pour le second trimestre de cette année, le laboratoire n’en compte fournir que 70 millions.

Par conséquent, la Commission européenne a lancé cette action au nom de l’UE et des Vingt-Sept.

De son côté, et en guise de réaction, le laboratoire pharmaceutique a estimé que l’action de l’UE reste « sans fondement ». Il a déclaré qu’il ne comptait pas ménager ses efforts pour se défendre. Selon un communiqué, AstraZeneca a affirmé avoir « complètement respecté » ce contrat. Il a également espéré avoir « l’occasion de régler ce différend le plus tôt possible ».

A noter que le contrat liant l’UE à AstraZeneca est régi par le droit belge. Il stipule que le règlement des litiges entre les deux parties ne peut s’opérer que devant les tribunaux de Bruxelles.

Rappelons que la Commission avait déjà eu recours, le 19 mars 2021, à une procédure contractuelle de règlement des différends pour résoudre le conflit avec AstraZeneca. Elle avait, aussi, annoncé ne pas avoir l’intention d’acheter 100 millions de doses supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here