Tarak Ftiti : la correspondance ne reflète pas la position de l’ARP

ARP

La photo d’une correspondance, émanant du président de l’Assemblée des Représentants du Peuple – ARP, Rached Ghannouchi, et adressée au ministère de la Défense nationale, Brahim Bartagi, alimente la polémique. Et ce, suite à un mandat d’amener émis par le Tribunal militaire à l’encontre du député Rached Khiari, le jeudi 22 avril 2021.

Revenons sur les faits: le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a adressé une correspondance au ministre de la Défense Brahim Bartagi. L’objet de cette correspondance porte sur l’audition du ministère, suite au mandat d’amener émis contre le député Rached Khiari. Sachant que la commission d’organisation de l’administration et des affaires des forces porteuses d’armes auditionnera le ministre.

A noter que le secrétaire général de l’ARP, Adel Hanchi a signé cette correspondance. Ainsi, le président de l’ARP aurait mandaté ce dernier pour la signature et l’envoi de ce document.

A ce sujet, le vice-président de l’ARP, Tarak Ftiti a expliqué que ladite correspondance ne représentait pas le parlement.

De plus, Tarak Ftiti a expliqué que l’assemblée a déjà prévu une session plénière à la même date.

Il a également considéré que l’objet de la correspondance porte sur le rôle de contrôle de l’activité gouvernementale. Or, il s’agit d’une compétence exclusive aux députés. Ainsi, seuls le président de l’ARP et ses vice-présidents ont la possibilité d’émettre de telles correspondances.

Enfin, Tarak Ftiti a considéré que Brahim Bartagi a la possibilité de refuser l’audition par l’ARP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here