Transports : où en sont les avancements de la ligne E du RFR?

Transport

Qui dit transports en commun dit moyens d’aller travailler, d’aller à l’école, ou plus largement de se déplacer. Ainsi, Moez Chakchouk, ministre des Transports et de la Logistique effectuait, dans la journée du lundi 19 avril, une visite de terrain pour suivre l’avancement de l’achèvement de la ligne E du réseau ferroviaire rapide RFR. Lequel s’étendra de la gare de Barcelone à la gare de Bougatfa. 

Selon le communiqué du ministère des Transports, Moez Chakchouk a mis l’accent sur l’avancement du projet. Ce dernier permettra en effet d’améliorer les transports en commun, selon ses dires.

En outre, il a également indiqué la nécessité d’accorder plus d’attention aux questions de sécurité. Notamment à l’approche de l’électrification du réseau.

RFR opérationnel en juillet 2021 !

Moez Chakchouk a souligné l’importance de poursuivre un travail sérieux et de respecter les délais fixés pour achever le reste des composantes du projet. Afin d’expérimenter des véhicules ferroviaires rapides, pour assurer l’exploitation de la ligne E d’ici la fin du mois de juillet prochain.

Sachant que le lancement du projet RFR a eu lieu en 2007. Mais que les travaux ont réellement démarré en 2010. A cet égard, il couvre cinq lignes ferroviaires d’une longueur de 85 km, reliant plusieurs quartiers du District de Tunis. Ce projet grandiose concerne plus de deux millions d’habitants, pour un coût de 4500 MD. Et plus de dix ans plus tard, il demeure toujours inachevé.

Par ailleurs, le Réseau de lignes rapides correspond à des trains pouvant aller à la vitesse maximale de 120 km /h;  avec une capacité d’accueil de 2200 voyageurs. L’objectif est clair: réduire la durée des voyages depuis et jusqu’à Tunis à quelques minutes.

Cependant, en attendant que ce projet voit le jour une fois pour toute, les Tunisiens doivent patienter. En espérant un transport plus flexible, abordable et sécurisé. Avec en toile de fond, un service plus efficace offert aux passagers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here