TAP : le nouveau PDG Kamel Ben Younes force la voix vers son bureau

TAP

Le Mardi 13 avril 2021, alors que le personnel de l’agence Tunis Afrique presse (TAP) observait une grève en guise de contestation de la nomination de Kamel Ben Younes, au poste de PDG, ce dernier décidait de faire appel aux forces de l’ordre afin de se frayer un chemin vers son bureau.

Des vidéos transmises en direct par le syndicat de base de l’agence TAP ainsi que par d’autres médias montrent les agents de police en train d’ouvrir la voie, afin de permettre à Kamel Ben Younes de rejoindre son bureau.

Le personnel de la TAP a essayé de barrer la route à ce dernier.

Une information indiquerait qu’un policier ainsi qu’un huissier de justice auraient accompagné le nouveau PDG.

Par la suite, le personnel de l’agence s’est rassemblé dans le couloir donnant accès au bureau du PDG.

A noter que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait déclaré, lundi 12 avril 2021, qu’il ne compte pas réévaluer cette nomination. Il avait précisé que la nomination ne s’opère pas par le mécanisme de vote.

Les grévistes, de leur côté, contestent la nomination en raison de l’implication de Kamel Ben Younes, avant la révolution, dans des atteintes à la liberté de la presse et d’expression. Ils considèrent que Kamel Ben Younes avait participé à la propagande au service du régime de Ben Ali.

Par ailleurs, le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) ont appelé la présidence du gouvernement à revenir sur cette nomination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here