La Fédération de l’enseignement de base réaffirme le maintien de la grève

enseignement

La Fédération de l’enseignement de base relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a maintenu la grève générale présentielle des enseignants du primaire. Cette grève est maintenue les 06 et 07 avril en cours. C’est ce qu’affirme le secrétaire général de la fédération, Nabil Haouachi.

En effet, le corps enseignant observera cette grève pour dénoncer la détérioration importante du pouvoir d’achat des enseignants. Et ce, dans un contexte marqué par la hausse vertigineuse des prix. « Le ministère de l’Education n’a pas répondu, jusqu’à présent, aux revendications des enseignants du primaire ». Ainsi, précise-t-il. Il ne s’agit pas de la première grève dans le secteur de l’enseignement.

En effet, les ministères de l’Education et de l’Economie, des finances et de la promotion de l’investissement ont renoncé au procès-verbal d’accord signé le 02 mars dernier avec le syndicat. C’est ce qu’avance le syndicaliste. Cet accord a porté sur nombre de revendications sujets de consensus au départ.

En effet, les revendications sont :

  • La réforme du système éducatif;
  • La suppression des formes d’emploi précaire;
  • La couverture sociale;
  • L’amélioration du pouvoir d’achat des enseignants;
  • L’augmentation de la valeur financière des promotions professionnelles;
  • La recherche d’un mécanisme pour le passage du parcours professionnel au parcours scientifique.

Par ailleurs, le ministre de l’éducation, Fethi Sellaouti, avait indiqué samedi que les conditions financières difficiles du pays ne permettent pas de répondre favorablement aux revendications de la Fédération de l’enseignement de base.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here