La STB, première banque tunisienne à intégrer le réseau Dinar Digital

siege stb

La Société Tunisienne de Banques (STB) est une banque pionnière dans le domaine du digital. En effet, elle le confirme, en étant la première banque tunisienne à intégrer le réseau Dinar Digital.

Il s’agit du projet « Monnaie Digitale de la BCT », dans la participation à cette phase de tests. Celle-ci s’étale sur une période limitée. Et ce, conformément au guide d’accès à la sandbox. D’autres banques, après la STB, vont également intégrer ce réseau. Sachant que le réseau Digital Dinar consiste en un réseau d’interopérabilité de transfert d’argent et de paiements.

Ainsi ce réseau regroupe les institutions financières membres. Il opère sur une technologie blockchain avec une digitalisation de la monnaie fiduciaire (cash). Celle-ci permettra d’améliorer l’efficience et de réduire les coûts des transactions financières pour les particuliers.

Sandbox réglementaire

A cet égard notons que la BCT lançait en 2020, sa « Sandbox réglementaire« . Et ce, pour tester les innovations technologiques dans le domaine bancaire et financier.

Une fois que les tests seront concluants dans le cadre de la sandbox de la BCT, cette nouvelle infrastructure digitale de paiement sera mise en place en Tunisie. Et ce, conformément à la réglementation en vigueur. Elle offrira ainsi aux citoyens et aux institutions financières une solution complémentaire aux réseaux de paiement déjà existants, à savoir la monétique, les virements et les chèques.

TLedger, une start-up fintech tunisienne labellisée Startup Act spécialisée dans les paiements, a été sélectionnée par la BCT. Et ce, dans le cadre de la première cohorte de la sandbox réglementaire. Objectif: mener des tests avec des clients volontaires. Et ce, en vue d’expérimenter un Proof of Concept (PoC) sur la « Monnaie digitale de la Banque centrale » (MDBC ou CBDC).

En effet, cette expérimentation est conduite dans le but d’identifier comment les technologies innovantes pourraient améliorer l’efficacité et la fluidité des systèmes de paiement et des infrastructures financières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here