Mohamed Frikha : renforcement de la coopération spatiale tuniso-russe

Mohamed Frikha

Mohamed Frikha a annoncé, le 15 mars 2021, la tenue d’une réunion avec le représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Proche Orient, Mikhaïl Bogdanov et l’ambassadeur de la Tunisie en Russie, Tarak Ben Salem.

Selon une publication sur la page officielle de Mohamed Frikha, la réunion s’est tenue aux locaux du ministère russe des Affaires étrangères. Durant cet événement, le représentant de la diplomatie russe a félicité les compétences tunisiennes. De même que la société Telnet en tant que première entreprise privée africaine et arabe à réussir à fabriquer un satellite avec ses propres capacités nationales.

Mohamed Frikha a déclaré que Mikhaïl Bogdanov a souligné l’importance de cet accomplissement. Il a également expliqué que la Russie croit fortement en un rôle primordial du secteur privé dans l’avenir de la technologie, dans le monde et dans le domaine de la fabrication de la nouvelle génération de satellites.

Mohamed Frikha a aussi déclaré que l’entretien a porté sur les moyens à déployer pour faire de la Tunisie un pôle africain dans le domaine de la fabrication de satellites de la nouvelle génération.

La réunion, toujours selon Mohamed Frikha, a traité de la possibilité de créer, en coopération avec la Russie, une école d’ingénieurs en Tunisie. Celle-ci sera spécialisée dans l’enseignement des technologies spatiales et la fabrication de satellites et d’engins spatiaux. Cet établissement accueillera des étudiants et des ingénieurs de tout le continent africain. Ainsi, les participants à la réunion ont convenu de tenir une série de réunions pour concrétiser cette idée.

« En Tunisie et à Telnet, nous espérons que la première astronaute arabe et africaine sera tunisienne ». Ainsi, a-t-il aussi déclaré durant cet entretien.

De son côté, Mikhaïl Bogdanov a expliqué qu’il portera la question à l’attention des autorités russes. Et ce, afin de débattre des moyens de concrétiser cette ambition dans le cadre d’une collaboration tuniso-russe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here