Projet  » WATERMEDYIN »: sélection en vue de 10 start-up 

WATERMEDYIN

Le Projet WATERMEDYIN a lancé un appel public pour soutenir et renforcer des start-up opérant dans la gestion durable des ressources en eau et des ressources marines. Ainsi que dans les secteurs de l’agroalimentaire et du développement côtier. A annoncé, mardi, l’APIA sur son site.

 

En effet, le Projet WATERMEDYIN bénéficie du financement de la Coopération italienne. CIHEAM Bari (Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes) en partenariat avec les ministères de l’Agriculture de la Tunisie, du Liban, de l’Égypte et de Palestine met le programme en place.

D’ailleurs, WATERMEDYIN vise à contribuer au développement durable conformément aux ODD, à promouvoir :
-L’entrepreneuriat;
-L’inclusion des jeunes;
-Et les opportunités socio-économiques dans les secteurs de l’eau;
-Et du littoral marin dans la région méditerranéenne.

L’établissement responsable de la mise en œuvre de ce projet en Tunisie est l’Institution de la recherche et de l’enseignement supérieur agricoles (IRESA). Et ce à travers l’Institut national des sciences et technologies de la mer (INSTM). Par ailleurs, l’appel vise à sélectionner 10 startups / entreprises innovantes par pays, à intégrer dans une formation intensive d’un mois ouverte à 20 personnes. Il convient de noter que toutes les activités de formation se dérouleront en anglais.

Ensuite, le jury sélectionnera quatre  start-up par pays, pour bénéficier d’un bon de 7000 euros en services / produits et d’une période de coaching confiée à une Organisation de Support  à l’Innovation (ISO) nationale. Elles seront aussi invitées à un événement de courtage international en Italie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here