Covid-19 : plus de 93% des entrepreneurs n’ont reçu aucun appui financier

entrepreneurs

Plus de 93% des entrepreneurs, des artisans et des personnes exerçant une fonction libérale déclarent qu’ils n’ont reçu aucun appui financier du gouvernement. C’est ce qu’a révélé une enquête dévoilée, par l’Organisation Nationale des Entrepreneurs (ONE). Et ce, lors d’une conférence de presse tenue, lundi, à Tunis.

Cette enquête a porté sur les impacts de la deuxième vague de la Covid-19. L’organisation a mené l’enquête auprès d’un échantillon de 3281 entrepreneurs. 83% des sondés ont indiqué qu’ils n’ont pas bénéficié des mesures annoncées par le gouvernement en faveur des entreprises affectées par la crise sanitaire. Réalisée entre le 15 décembre 2020 et le 3 février dernier, l’enquête a souligné que 89,7% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’ont reçu aucun soutien de leurs banques, durant la crise.

La même source a révélé, d’autre part, que 32% des sondés songent à changer la nature de leurs activités. 60,3% des entrepreneurs, des artisans et de ceux qui exercent des professions libérales demeurent « pessimistes » quant à l’avenir de l’économie nationale. Et ce, au titre des trois prochaines années.

Par ailleurs, près de 92% des personnes interrogées ont été unanimes à souligner l’importance de la numérisation de l’administration tunisienne. Pour, le président de l’ONE, Yassine Gouia, l’économie tunisienne fait face à une crise sans précédent depuis l’indépendance. Il a qualifié les résultats de l’enquête de choquants.

Cette enquête a mis en lumière le mécontentement des entrepreneurs envers les autorités, quant à leur gestion des impacts économiques. Elle a, à cet égard, appelé les banques à soutenir les artisans, les petits entrepreneurs et les personnes exerçant des professions libérales.
Sachant que l’ONE a vu le jour entre mars et avril 2020, suite à la pandémie Covid-19. Elle ambitionne de réunir l’ensemble des entreprises. Ainsi que les personnes marginalisées depuis longtemps.

Elle s’adresse aux professionnels du secteur privé et libre, aux détenteurs d’une patente qui sont relégués au second plan. Et ce, malgré leur importance dans le développement économique L’organisation représente les propriétaires des TPE et PME. Ainsi que toutes les structures professionnelles de tous les secteurs économiques: agricole, industriel, commercial, artisanat et les services.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here