Signature d’un accord de partenariat visant la lutte contre l’analphabétisme

analphabétisme

Diminuer le taux de l’analphabétisme dans les zones rurales. Tel était l’accord signé entre le centre national de l’éducation pour adultes et l’université de Tunis et l’association d’amitié Tuniso-Allemande (AATA).

De ce fait, lutter contre l’analphabétisme notamment dans les zones rurales. C’est ce qui ressort de la réunion tenue lundi 22 février 2021.

Par ailleurs, l’application de cet accord s’appuie sur une approche participative et intégrée. Ce qui permet  l’éradication progressive de l’analphabétisme. Et ce dans le but de développer les compétences cognitives susceptibles de consolider l’insertion dans la vie économique, sociale et culturelle.  En effet, il s’agit également d’assurer la participation à la vie publique, indique un communiqué du centre national de l’éducation pour adultes.

Rappelons que selon les données du ministère des Affaires sociales, le taux d’analphabétisme en Tunisie se situait à 19,1%. En hausse pour la première fois depuis l’indépendance.  De ce fait, le nombre d’analphabètes évalué à 1 718 000 en 2014, s’est établi à 840 000 personnes en 2017.

L’analphabétisme est une porte ouverte à l’abandon scolaire et aux violences basées sur le genre. Selon les données, les femmes sont les principales victimes, notamment dans les zones rurales. Chez les femmes en zone rurale, le taux d’analphabétisme s’élève à 41%, en particulier dans le nord-ouest. Soit 30% de la population totale.

Selon les données de l’Unesco, 750 millions de personnes ne savent toujours ni lire, ni écrire correctement en 2018.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here