Abbes Boukhobza offre une touche de gaieté aux écoles de Kasserine

Originaire de Djerba, l’artiste Abbes Boukhobza offre une touche de gaieté aux écoles de Kasserine. Et ce, dans le cadre du projet « Enfant, citoyen entrepreneur de demain ». Ce projet est mené en partenariat avec l’UNICEF Tunisie et le Ministère de l’éducation.

De ce fait, Enda vient de lancer une série d’activités culturelles, tous les mois de février et mars dans les écoles actives dans le programme Aflatoun  « l’éducation sociale et financière des enfants ».

Et c’est bel et bien l’artiste Abbes Boukhobza qui a réalisé les quatre fresques. Pour lui, réaliser des fresques avec les élèves c’est comme un rêve qui devient une réalité. Tout en ajoutant: « je remercie les habitants de Kasserine pour leur hospitalité … Et l’aventure se poursuit ».
L’objectif de cette action est d’offrir une touche de gaieté à l’environnement scolaire et résidentiel des élèves de Kasserine. Mais aussi, d’inciter les enfants à s’ouvrir sur le monde de l’art. Et pourquoi pas leur donner envie d’être un artiste plus tard… D’ailleurs, le but étant clair, favoriser la pratique artistique et culturelle dans le milieu scolaire.
C’est avec cette approche participative que la discussion entre les élèves et l’artiste et les enfants a permis aux élèves de s’exprimer librement à travers leurs fresques…
En somme, traduire des valeurs universelles en couleurs et lumières et les incarner dans le quotidien des élèves. C’est ce qui ressort pour les enfants de Kasserine.
En somme,  ces fresques constitueront une œuvre collective. Abbes Boukhobza redonne la vie aux écoles, que ce soit à Kasserine, à Djerba ou ailleurs. Mais aussi de la joie et de la bonne humeur en créant  de très belles fresques. Car  Chacun d’eux y laissera son empreinte à lui et son exaltation..

Rappelons que Abbes Boukhobza, ce féru d’art, a participé à plusieurs oeuvres comme le « Printemps des Arts » à La Marsa puis à Gammarth. Et ce n’est qu’en 2013 qu’il a tenté l’expérience sur l’autre rive de la Méditerranée…Plus tard, il s’est installé à Paris, où il a exposé à la Galerie Mona Lisa et au Salon du Livre de Paris. En 2014, Abbes, de retour à Djerba, a participé au méga événement «Djerbahood» du galeriste Mehdi Ben Cheikh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here