Haykel Mekki: « Hichem Mechichi est tombé entre les mains de Rached Ghannouchi »

Haykel Mekki

Au programme: état des lieux du paysage politique. Haykel Mekki, député du mouvement Echaab a livré son point de vue sur les ondes de Mosaïque fm.

Haykel Mekki a souligné: « Hichem Mechichi a peut-être refusé d’être le premier ministre de Kaïs Saïed. Mais Hichem Mechichi est tombé entre les mains de Rached Ghannouchi. »

Pour revenir à la lettre du président de la République Kaïs Saïed, Haykel Mekki souligne: « Ce qui m’intéresse est le contenu et non la forme. A mon sens, Kaïs Saïed est un homme d’Etat. Il n’a pas envoyé nos jeunes dans les zones de conflit en Libye ou en Syrie. Il n’a pas non plus défendu les terroristes. Et puis il n’a pas non plus protégé ceux d’Ansar Charia. Et enfin il n’a pas appauvri les Tunisiens. »

En outre, il précise dans ce contexte: « La Tunisie ne peut pas avancer avec Rached Ghannouchi, au Parlement, et présent dans le paysage politique. D’ailleurs, il est capable de faire danser des marionnettes comme il le veut, car rien ne l’arrête. »

En « dix ans de règne de Ghannouchi, nous n’avons vu que la destruction dans le pays. Ghannouchi est bien le responsable de cette crise », poursuit-il.

Il a souligné que la situation actuelle appelle à un dialogue national, sur des contenus réels. Et ce, sous la direction du président de la République, du syndicat, des organisations nationales, de la société civile et des jeunes de tous bords.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here