La stratégie boursière du 1er semestre 2021 recommandée par l’AFC

Analyse AFC

L’intermédiaire en bourse Arab Financial Consultants (AFC – Groupe ATB) vient de publier une analyse. Elle est relative à la stratégie boursière du 1er semestre 2021.

Ainsi, l’analyse de l’AFC comporte le bilan boursier de l’année 2020. De même que les valeurs boursières recommandées par l’intermédiaire en bourse pour le premier semestre 2021. On y trouve également les fiches des valeurs du portefeuille de l’AFC.

Selon l’analyse de l’AFC, la perte de confiance des acteurs économiques et la situation fragile des finances publiques ne sont pas de bons augures. D’ailleurs, elles pourraient intensifier les faiblesses de l’économie tunisienne: croissance faible, inflation élevée; et un niveau d’endettement public au plus haut. Et d’ajouter que la reprise va donc probablement être lente et difficile. Cependant la vaccination rapide contre la Covid-19 devrait réduire les incertitudes entourant les perspectives économiques.

Par conséquent, « la prudence s’impose en matière de prévisions. Il faut peut-être plus de temps que prévu pour atteindre l’immunité collective et certaines conséquences économiques de la pandémie ne se manifesteront que sur la durée », explique l’AFC.

Le marché devrait voir ses bénéfices baisser de 22%

S’agissant de la stratégie boursière, l’AFC a tenu à souligner que la croissance économique sera la grande absente de la période 2019-2022, avec une croissance annuelle moyenne du PIB de -0,3%. L’environnement macro-économique actuel fait que le marché ne devrait pas connaitre une tendance globale à la hausse, mais des facteurs de valeurs spécifiques liées à des facteurs déterminants positifs.

Selon l’intermédiaire en bourse, l’ensemble du marché devrait voir ses bénéfices baisser de 22%. En effet, le marché principal représente désormais la totalité de la cote. En attendant la mise en place effective d’un nouveau marché alternatif au courant de 2021.

Le secteur bancaire qui représentait en 2015 plus de 52% de la capitalisation boursière de la bourse de Tunis ne représente plus qu’un gros tiers de cette valorisation (35%). Ce secteur verra ses bénéfices reculer en 2020 de 31%.

Valeurs boursières

Pour sa sélection de valeurs pour 2021, l’AFC a continué d’opter pour les sociétés capables de résister face à une conjoncture défavorable et dont l’activité et les performances financières sont peu affectées par les fluctuations économiques auxquelles l’AFC ajoutera des stocks picking.

L’AFC a choisi dix sociétés appartenant aux secteurs les plus défensifs, tel que l’agroalimentaire, qui ont connu en 2020 des hausses de leurs activités liées à une demande récurrente pour les produits qu’ils commercialisent. Le secteur des assurances a intégré aussi la sélection de l’AFC qui a retenu également des valeurs « particulières » comme l’industrie et les matériaux de construction.

Dans le secteur des assurances, le choix de l’AFC s’est porté sur la STAR et Assurances Maghrebia, récemment introduite sur le marché de la cote.

Dans l’agroalimentaire, l’AFC a sélectionné CEREALIS, DELICE, la SFBT et LAND’OR.

Pour le secteur des biens de consommation, le choix s’est porté sur SAH et EUROCYCLES.

Enfin, dans les secteurs de l’industrie et des matériaux de construction, l’AFC a opté pour la SOTUVER et CARTHAGR CEMENT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here