Badreddine Gamoudi: « Le Bloc démocratique condamne tout acte de vandalisme »

Badreddine Gamoudi

Badreddine Gamoudi, député du bloc démocratique à l’ARP, est revenu sur le remaniement ministériel.

Ainsi, Badreddine Gamoudi s’est étonné quant au nombre de ministres issus de ce remaniement. Mais aussi de l’absence de parité comme le veut la Constitution. 

Par ailleurs, il met l’accent sur la suspicion de corruption de certains des ministres proposés. A l’instar du ministre de l’Emploi, Youssef Fenira, qui avait été précédemment exempté. Et ce, en raison d’un dossier de contrôle qui comprend des soupçons de conflit d’intérêts. 

Quant aux récents actes de vandalisme que le pays a connu ces derniers temps, Badreddine Gamoudi somme Hichem Mechichi de s’expliquer sur ce qui s’est passé. Et surtout de révéler qui sont les vrais commanditaires. 

En somme, Badreddine Gamoudi souligne que son Bloc démocratique ne criminalise pas les mouvements sociaux tant que cela demeure pacifique. Mais qu’il refuse tout acte de vandalisme détruisant des biens publics et privés. 

Rappelons que lors de l’annonce du remaniement ministériel, le chef du gouvernement a omis de respecter la parité comme le veut l’article 46 de la Constitution stipulant: « L’État s’engage à protéger les droits acquis de la femme et veille à les consolider et les promouvoir. L’État garantit l’égalité des chances entre l’homme et la femme pour l’accès aux diverses responsabilités et dans tous les domaines. L’État s’emploie à consacrer la parité entre la femme et l’homme dans les assemblées élues. »

Enfin, comme disait Françoise Giroud, écrivaine et femme politique française: « La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here