Remaniement : la Ligue des électrices déplore l’absence des femmes

remaniement

La vice-présidente de la Ligue des électrices tunisiennes, Turkia Ben Khedher a déploré l’absence des femmes  dans le remaniement annoncé samedi par le chef du gouvernement Hichem Mechichi.

En effet, « le fait qu’aucune femme n’ait été proposé dans le remaniement ministériel est une discrimination envers les femmes et procède d’une mentalité masculine ». S’est insurgée Turkia Ben Khedher. Elle a  critiqué  l’absence d’une solidarité féminine appuyant la présence de femmes dans le remaniement ministériel opéré samedi.

D’ailleurs, la Ligue des électrices tunisiennes lancera une campagne en faveur de la participation des femmes à la prise de décisions. A ajouté Ben Khedher. Elle estime que la participation de la femme contribue à la réalisation de l’égalité et de l’équité .

En effet, le remaniement ministériel opéré samedi a touché onze portefeuilles. Ont été remplacées :
-Saloua Sghaier qui occupait le poste de ministre de l’Industrie, de l’énergie et des mines; –Aksa Bahri, celle de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques;
-et Leila Jaffel, celle des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

En effet, on enregistre également dans ce remaniement le départ de Thouraya Jeribi. Et ce avec la suppression du ministère chargé de la Relation avec les instances constitutionnelles et la société civile et le rattachement des services du département à la présidence du gouvernement. Avant le remaniement, le gouvernement Mechihi comptait huit femmes.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here