Hechmi Louzir: « Il faut d’autres mesures pour briser la courbe des contaminations »

Evax

Invité sur les ondes de Shems fm, Hechmi Louzir,  directeur de l’Institut Pasteur, est revenu sur le confinement général de 4 jours.

Hechmi Louzir souligne que “la commission scientifique anti-Covid avait proposé deux voire trois semaines de confinement général ».

Il rappelle que la situation est alarmante. Il ajoute: « Il faut empêcher les gens de se rencontrer. Car le risque de contamination est élevé. Cela dit, un confinement général même de quatre jours, accompagné de mesures sanitaires strictes et fermes, pourrait en effet briser la courbe des contaminations. Et ce dans le but aussi de freiner le virus de circuler sur l’ensemble du territoire ».

A propos du vaccin, M. Hechmi Louzir informe:  » Deux millions de doses de vaccins arriveront  avant la fin du deuxième trimestre. D’ailleurs, il y a eu un partenariat avec Covax, le dispositif d’accès rapide au vaccin. Et je démens tous ceux qui disent le contraire à propos de Covax… »

Plus important encore, le mécanisme Covax favorisera un déploiement coordonné à l’échelle mondiale pour le plus grand impact possible.

L’OMS a annoncé  que 64 pays  avaient déjà adhéré au dispositif d’accès rapide au vaccin. Il en va de même pour plus de 90 pays à revenu faible ou moyen. Eux aussi devraient rejoindre le dispositif.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here