Fadhel Abdelkefi : “Afek Tounes va tenter de convaincre les électeurs”

Fadhel Abdelkefi

Le nouveau président du parti “Afek Tounes” a affirmé qu’il se penchera, bientôt, sur l’élaboration de programmes “pratiques et réalisables”, avec le concours des cadres du parti pour tenter de convaincre les électeurs, lors des prochaines échéances.

“Nos programmes, à Afek Tounes, prendront également en considération les erreurs du parti, dont notamment la participation dans le gouvernement du président défunt Béji Caïd Essebsi“. A ajouté Fadhel Abdelkefi. Et ce dans une déclaration aux médias, en marge d’une cérémonie de prise des fonction à la tête du parti.

Selon Abdelkefi, cette formation politique s’emploie à rassembler la famille centriste. Elle  mène des concertations sur la possibilité de créer un projet politique centriste et moderne qui croit en le caractère civil de l’Etat. Et s’attache à la culture arabo-musulmane.

“L’ego de certaines personnalités politiques est à l’origine de l’échec de la quasi-totalité des initiatives visant à rassembler la famille politique centriste”, a-t-il dit.

Plusieurs personnalités politiques ont assisté à cette cérémonie. Il s’agit, notamment, de Ahmed Néjib Chebbi, Mohsen Marzouk, Abid Briki, Salma Elloumi et Saïd Aydi.

Réuni, samedi et dimanche derniers en session ordinaire, le conseil national d’Afek Tounes a élu, à l’unanimité de ses membres Fadhel Abdelkefi, nouveau président du parti. Il succède ainsi à Yassine Brahim.

Abdelkefi est né en 1970. Il a occupé les postes de Directeur Associé d’Integra Partners, un holding financier contrôlant Tunisie Valeurs et AfricInvest. Ainsi que de Directeur Général de Tunisie Valeurs. Fadhel Abdelkefi a aussi occupé le poste de Président du Conseil d’Administration de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis. Et ce, entre 2011 et 2014.

Il a été nommé ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, le 26 août 2016. Et également Ministre des Finances par intérim, le 30 avril 2017.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here